Bien que l’on dise souvent que les Chinois travaillent sans arrêt, les vacances et le voyage font partie intégrante de leur vie.

Ces dernières années, les vacances chinoises ont été allongées et sont de plus en plus nombreuses. Les vacances chinoises sont organisées selon le calendrier chinois autour des 传统节日 (chuántǒng jiérì) fêtes traditionnelles. Les vacances en Chine sont vues comme un temps de repos que l’on appelle 休假 (xiūjià) repos-vacances. L’on dit également que l’on « pose des vacances » 放假 (fàngjià). Les vacances sont souvent l’occasion d’une excursion出行 (chūxíng). Le mot « voyage » en chinois possède un nombre impressionnant de synonymes tels que旅行 (lǚxíng), 旅游 (lǚyóu), 出游 (chūyóu) ce qui montre bien l’existence d’une véritable culture du voyage qu’il soit à la sortie de chez soi ou bien lointain 远行 (yuǎnxíng). C’est une des activités favorites des Chinois.

Les Chinois disent souvent lorsqu’ils partent en voyage qu’ils « sortent s’amuser » 出去玩(chūqùwán). Le voyage et l’amusement sont deux choses indissociables pour eux. Cela s’incarne dans le mot 游玩(yóuwán) littéralement “voyager-s’amuser”. Notez que le mot “游”(yóu) en chinois signifie entre autres “se divertir”.

On trouve également une expression qui marque bien l’attitude qu’on les Chinois face au voyage qui se dit « 游山玩水 » (yóushān wánshuǐ) qui signifie littéralement « se divertir des montagnes et s’amuser de l’eau ». D’ailleurs on demande souvent aux gens qui rentrent de voyage 玩得怎么样 (wánde zěnmeyàng) ?Ou : »Vous vous êtes bien amusés ? »

Cet esprit de détente 休闲 (xiūxián) et de divertissement 娱乐 (yǘlè) n’est pas le seul attrait que les chinois trouvent au voyage. Les voyages en Chine peuvent être très longs à cause de la taille du pays. On trouve donc beaucoup d’expressions en rapport avec ces voyages longues distances comme 跋山涉水(báshān shèshuǐ) « escalader les montagnes et passer les gués » ou 长途跋涉 (chángtú báshè) que l’on trouve également en français dans l’expression“par monts et par vaux”. Le dépaysement 异域风情(yìyù fēngqíng) en chinois « l’impression d’être dans un autre endroit » est donc également ce que recherchent les Chinois lors de leur excursions.

Il existe également de nombreuses façons de désigner le voyageur en chinois. Ainsi l’on trouve 游客 (yóukè) qui signifie « touriste » : 游子(yóuzǐ) qui désignait dans l’antiquité les jeunes lettrés qui parcouraient le pays à la recherche du savoir loin de chez eux, plus proche de nous les 驴友 (lǘyǒu) « promeneurs à dos d’âne » qui sont l’équivalent de nos « randonneurs du dimanche » que l’on également désigner par les 背包客 (bēibāokè) « les porteurs de sac à dos » : les baroudeurs.

Pour les Chinois, voyager est aussi l’occasion de voir et d’entendre pour raconter ce que l’on a vu 所见所闻(suǒjiàn suǒwén) « ce que l’on a vu et entendu ». Les Chinois voyagent pour voir au gré de ce qui passe. C’est ce que l’on appelle 走马观花 (zǒumǎ guānhuā) « regarder les fleurs en chevauchant au pas ». C’est aussi pour eux l’occasion de voir les paysages et coutumes du pays 风土人情 (fēng tǔ rén qíng) “vent-terre-hommes-sentiments”. Les Chinois admirent les paysages qu’ils désignent souvent par 风景如画 (fēngjǐng rú huà) : « un paysage beau comme un tableau ». Ils peuvent même aller plus loin en le qualifiant de 如诗如画 (rúshī rúhuà) : « comme une poésie et comme un tableau ».

Les vacances chinoises sont toujours le moment de grands mouvements de population. Notamment lors de la « semaine dorée » 黄金周 (huángjīnzhōu) des vacances de la Fête nationale le 1er octobre. La période des vacances de la Fête du Printemps 春节 (chūnjié) que l’on appelle les vacances d’hiver 寒假 (hánjià)  et sa « migration du printemps » 春运 (chūnyùn). Les masses de Chinois sur les routes à cette période sont souvent qualifiées de « mer et montagne d’hommes » 人山人海(rénshān rénhǎi).

Les Chinois vous rappelleront certainement lorsque vous partez en voyage qu’il faut faire attention sur la route 路上注意安全 (lùshàng zhùyì ānquán) et vous souhaiteront un voyage pas uniquement bon, mais également joyeux ! 旅途愉快 (lǔtú yúkuài) !